Le Magicien D’Oz

Le magicien d’Oz

Les mentalistes, c’est flippant. Leurs spectateurs encore plus. Il y a du masochisme à payer pour se faire rouler dans la farine. Dans le sable, d’ailleurs, pour celui qui nous occupe. Kurt Demey m’a angoissée. Mais surtout bluffée. « Un coup…

Lire plus
Dabo La Magnifique

Dabo la magnifique

Je sors de Jaz envoûtée mais perplexe. Manque de bol, Luc Rosello, qui a programmé la pièce de la Compagnie Camara Oscura au Grand Marché, me cueille à chaud. Pas le temps de baratiner : le cerbère a l’acuité trop…

Lire plus
Un Z Qui Veut Dire Bourreau

Un Z qui veut dire bourreau

Samedi soir, j'ai eu l'immense bonheur de voir “Jaz” au Théâtre Luc Donat et je vous recommande vivement cette pièce au thème sombre mais à la scénographie lumineuse.

Lire plus
L’âge De Pierre

L’âge de pierre

Ma première pièce de Fontano est en réalité le dernier opus d’un tryptique sur la peur, qui explorait les thèmes de la fuite, de la rébellion et de la soumission. Galé, du nom de la pierre qui frappera cette femme…

Lire plus
La France Aux Chiens

La France aux Chiens

En Octobre 2017, Céline Furher vient à Champ Fleuri pour présenter son nouveau film : Apnée. Elle bosse alors avec ses compères,  sur l’écriture  de son prochain spectacle : « Jusque dans vos bras ». Et me glisse à l’oreille que plusieurs…

Lire plus
BONBON VODOU AMADOUE BONGOU

BONBON VODOU AMADOUE BONGOU

Les mémorables prestations de René Lacaille vendredi 6 au K et samedi 7 au Kerveguen avaient laissé poindre le talent de sa fille Oriane, comme un poisson dans l'eau au chant et aux percussions, pour accompagner son papa et les virtuoses Vincent Ségal et Piers Faccini. Elle poursuit sa tournée sur l'île accompagnée cette fois-ci par son homme pour deux concerts, hier soir au Zinzin et mardi 24 avril à La Cerise. Couple à ville et duo au chant, Bonbon Vodou est un récit de voyage musical métissé et ça vaut le détour.

Lire plus
Goûté Et Approuvé

Goûté et approuvé

Je  sais très bien ce que c'est qu'une conférence. En général, je les évite. Mais une conférence dansée, aucune idée. C'est pourtant le concept proposé par l'ami Brabant et sa comparse Maud Pizon, dans ce spectacle de 50 minutes mystérieusement intitulé : A taste of Ted. J'avais fait la fine bouche, j'ai mordu à pleines dents. Sans doute le goût de l'irrévérence mâtinée d'élégance. 

Lire plus