Vendredi 2 novembre – Cité des Arts

METAL / IGORRR / NUIT DE KAL

Parce que le métal c'est pas seulement le Hellfest et qu'à La Réunion, on n'avait pas vu une telle tête d'affiche depuis Sepultura sur la grande scène des Florilèges en 2010. Si t'es féru de R, de guenilles en peaux d'animaux, de grognements tribaux mais un peu moins de double-pédale, je te propose de rester chez toi pour mater une dixième fois RRRrrr de Chabat.

Samedi 3 novembre – Hell-Bourg (Maison Morange)

DANSE / CHLOÉ MOGLIA / MUSIQUES / TAPKAL + ZANMARI BARÉ

Parce que ça fait une décennie qu'on n'est pas allés s'oxygéner dans le cirque de Salazie, que le cadre va être unique pour admirer cette danseuse stratosphérique et que Zanmari Baré à Hell-Bourg c'est pas tous les jours que ça se savoure.

Dimanche 4 novembre – Four à Chaux de Saint Leu sur le front de mer (17h)

DANSE GRATUITE / CHLOÉ MOGLIA / HORIZON

Parce que l'éloge de la lenteur proposée par Chloé Moglia ralentira la course du soleil de Saint Leu et proposera une alternative méditative au brouhaha des rondavelles festives.

À voir également le vendredi 9 et samedi 10 à 22h, sur le parvis de Champ Fleuri et c'est gratuit

Mercredi 7 novembre – Le Séchoir

DANSE / CHLOÉ MOGLIA / RHIZIKON

Parce que sa performance gratuite en plein air était une savoureuse mise en bouche mais que Rhizikon, ce huit-clos dansé, constitue le vrai plat de résistance à la gravité.

Vendredi 9 novembre – Cité des Arts

ÉLECTRO / L'ENTOURLOOP + MANUDUGITAL

Parce que cette soirée en vaut clairement deux tant ces beatmakers (Collectif L'Entourloop + Manudigital en première partie) balancent des bonnes galettes hip-hop/reggae/swing/ragga mêlées de dialogues de vieux classiques du cinoche que les dévoués de Chinese Man ou C2C vont forcément adorer.

Également à Saint Pierre au Kerveguen

Vendredi 9 et samedi 10 novembre – Teat Champ Fleuri

TOTAL DANSE/ LES BALLETS C DE LA B ALAIN PLATEL / NICHT SCHLAFEN

Parce que Total Danse commence en ce jour avec une première soirée divinement chaotique et que toute la programmation est un tourbillon d'émotions, qu'on va aimer, détester, aimer détester, qui va nous délester, nous habiter, nous remuer, nous rabibocher. Parce que Total Danse c'est le plus beau panorama des danses contemporaines et que La Réunion a foutrement de la veine.

Dimanche 11 novembre – La Varangue du Lagon (Saline les Bains)

ROCK NOISE FUZZ SURF / BLACK LUNG (AFS)

Parce que le label Maudit Tangue débusque toujours des groupes de rock sud-africains qui ne paient pas de mine mais qui sur scène décalaminent. Les occasions de voir Blacklung avec une formation locale (Tukastukas, Pamplemousse, KilkilThee Orlando's, Risk Zéro) ne manquent pas alors viens faire le plein de dopamine.

Vendredi 16 novembre – Théâtre du Grand Marché

TOTAL DANSE / JÉRÔME BRABANT + EURIPIDES LASKARIDIS / SPECTRES + RELIC

Parce que je crois qu'on tient la soirée la plus déjantée de Total Danse, que j'ai hâte de me prendre ces deux Objets Dansants Non Identifiés dans le groin, que c'est infiniment stimulant d'être dans l'attente d'un ahurissement même si ça termine en désenchantement.

Vendredi 16 novembre – Cité des Arts

ARTS VISUELS / SAKINA M'SA ET MICKAËL DEJEAN / DÉFILÉ DE KAZAMODE

Parce que Bongou s'intéresse forcément à la mode – même si les gens ayant croisé ma consœur Zerbinette en soirée peuvent en douter –  surtout quand ces deux artistes proposent un défilé déjanté – loin des clichés de nos Miss mal fagotées –  dans une approche créative, éco-responsable et citoyenne.

Samedi 17 novembre – Théâtre Lucet Langenier

TOTAL DANSE / CIE TCHE-ZA / KREUZ

Parce que t'es un tocard qui connaît pas le krump , que si la danse classique te fout pas la trique, tu vas prendre un coup de cric avec ces deux krumpers comoriens qui extériorisent leur rage intérieure avec un charisme ravageur.

À voir également le 22 novembre au Théâtre Canter

À partir du 20 novembre – Théâtre Luc Donat et dans les Hauts

FESTIVAL DES ARTS DE LA PAROLE

Parce que ce festival rameute les meilleurs tchatcheurs de l'île et de Nawar, qu'un vrai esprit de médiation culturelle coule dans les veines des organisateurs du centre-ville du Tampon jusque dans les Hauts et que nous aurons l'occasion de rencontrer un sophiste auvergnat, un saxophoniste breton nostalgique des bals d'antan, deux belges venus nous annoncer la fin du monde en riant, un poète fan de Bob Marley, un camerounais vindicatif, des crieuses publiques de Paname, des kontèr qui démaillent la kréolité sans langue de bois,...

Vendredi 23 novembre – Cité des Arts

CIRQUE / CIE CIRQUONS FLEX / APPUIE-TOI SUR MOI

Parce que ce couple d'artistes est le fer de lance du cirque réunionnais et que la mise en scène a été supervisée par un auteur radical, Gilles Cailleau et que je veux me rattraper pour avoir honteusement manqué leur restitution collective lors de Circonvergences

Samedi 24 novembre – Cinéma Moulin à Café

CINÉMA / FESTIVAL DE COURTS MÉTRAGES DE SAINT PIERRE

Parce que – enfin! – la diffusion de courts métrages se propage (Yabette, Même Pas Peur, Festival Écran Jeunes, soirée courts à Lespas, La fête du Court) et que ce festival propose plusieurs belles sessions de visionnage dont une soirée de projection gratuite en plein air et que son affiche est aussi poétique que celle de l'année dernière.

Jeudi 29 novembre – Le Séchoir

THÉÂTRE / CIE L'UNIJAMBISTE / LE FILS

Parce que David Gauchard n'est pas un gauchiste de salon et qu'il faut du cran et de la sensibilité pour s'attaquer à la lente plongée d'une mère et de sa famille dans un radicalisme de cul-bénit plus dangereux qu'il n'y paraît (cf. Trump, Poutine, Orbán, Bolsonaro,...)

Jeudi 29 novembre – Théâtre du Grand Marché

THÉÂTRE / COLLECTIF OS'O / TIMON-TITUS

Parce que ça faisait un bail qu'on attendait un collectif proposant une pièce aussi irrévérente, drôle, lyrique et politique dans la  lignée des collectifs déjà passés sur les planches du Grand Marché, à savoir les fantasques Chiens de Navarre ou le déconcertant Raoul Collectif.

Vendredi 30 novembre – Kerveguen

ROCK / LAST TRAIN

Parce que je n'avais pas été transporté par leur prestation minaudière au Sakifo en 2016 mais que ce quatuor de Mulhouse a dû gagner en maturité – les gars ont tout juste 20 ans – et va sûrement nous décocher un vrai concert burné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.